Ford refuse le projet de Punch, Le Maire crie à la trahison

Par
Ford a annoncé jeudi au comité d'entreprise de l'usine Ford de Blanquefort (Gironde) refuser la proposition du groupe belge Punch Powerglide pour la reprise du site, s'attirant une vive réplique de Bruno Le Maire qui a dénoncé une "trahison".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Ford a annoncé jeudi au comité d'entreprise de l'usine Ford de Blanquefort (Gironde) refuser la proposition du groupe belge Punch Powerglide pour la reprise du site, s'attirant une vive réplique de Bruno Le Maire qui a dénoncé une "trahison".