Prison ferme pour apologie du terrorisme

Par
Un habitant de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a été condamné jeudi en comparution immédiate à six mois de prison ferme, avec maintien en détention à l'issue de l'audience, après avoir crié "Allah Akbar!" et "Il y a une bombe dans la gare!" le matin même de l'attentat de Strasbourg dans la gare de Nantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - Un habitant de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a été condamné jeudi en comparution immédiate à six mois de prison ferme, avec maintien en détention à l'issue de l'audience, après avoir crié "Allah Akbar!" et "Il y a une bombe dans la gare!" le matin même de l'attentat de Strasbourg dans la gare de Nantes.