Un premier bilan mitigé pour les nouveaux CSE

Par
Les instances de représentation du personnel issues des ordonnances Macron n'ont pour l'instant pas créé de nouvelle dynamique sociale au sein des entreprises, selon une note d'étape du comité d'évaluation des ordonnances dévoilée jeudi par l'agence spécialisée AEF.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les instances de représentation du personnel issues des ordonnances Macron n'ont pour l'instant pas créé de nouvelle dynamique sociale au sein des entreprises, selon une note d'étape du comité d'évaluation des ordonnances dévoilée jeudi par l'agence spécialisée AEF.