« J’ai peur que la crise migratoire signe le début de la fin des droits des femmes. » Dans une tribune publiée mercredi dans l’Opinion, Marine Le Pen se saisit des agressions sexuelles qui ont eu lieu au Nouvel An en Allemagne pour dénoncer des « atteintes fondamentales aux droits des femmes » et réclamer à François Hollande un référendum sur l'accueil de migrants en France.