Le débat ne sera ni "une élection, ni un référendum", dit Macron

Par
Emmanuel Macron propose un "nouveau contrat pour la Nation" et promet de "transformer les colères en solutions" dans une lettre publiée dimanche à deux jours du "grand débat national" censé répondre au mouvement des "Gilets jaunes" et qui ne sera "ni une élection, ni un référendum".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron propose un "nouveau contrat pour la Nation" et promet de "transformer les colères en solutions" dans une lettre publiée dimanche à deux jours du "grand débat national" censé répondre au mouvement des "Gilets jaunes" et qui ne sera "ni une élection, ni un référendum".