MediapartLive «hors les murs» avec ceux qui veulent sauver l’hôpital public

En février dernier, Mediapart a diffusé une émission réalisée au cours de la manifestation parisienne en défense de l’hôpital public. De nombreux invités ont témoigné sur leur métier, les conséquences du manque de moyens et ce qu’ils attendaient du gouvernement.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

Ce vendredi 14 février, un cortège de manifestants s’est ébranlé depuis l’hôpital Necker jusqu’à la Pitié-Salpêtrière. Il a réuni des soignants et des patients qui voulaient déclarer leur amour à l’hôpital public, en ce jour de Saint-Valentin. Il s’agissait d’un nouvel épisode de la mobilisation de l’hôpital public qui dure depuis onze mois, animée par des syndicats et des collectifs. 

Il y a un mois tout juste, la démission de mille médecins de leurs responsabilités administratives a frappé les esprits. Comment en est-on arrivé là ? Quelles sont les principales revendications ? Pourquoi ne sont-elles pas écoutées ? Autant de questions abordées depuis le cœur de la manifestation, dans une nouvelle édition de notre Live « hors les murs », avec des invités et nos reportages.

Animation : Caroline Coq-Chodorge et Valentine Oberti  

Parmi nos invités (entre autres) : 

Marie Citrini (représentante des patients à l’AP-HP) ; Abdel Dougha (aide-soignant) ; Anne Gervais (hépatologue) ; Agnès Hartemann (diabétologue) ; Hugo Huon (infirmier, co-auteur d’Urgences, hôpital en danger) ; Stéphane Velut (neurochirurgien, auteur de L’Hôpital, une nouvelle industrie) ; Mathias Wargon (chef des urgences)…

> Pour vous tenir au courant de l’actualité des lives et accéder à leur compte-rendu en direct, suivez le compte @MediapartStudio sur Twitter

> Pour vous abonner au journal : https://www.mediapart.fr/abonnement.


Mediapart Live

Mediapart Live
par La rédaction de Mediapart
Mediapart Live
par La rédaction de Mediapart

À la Une de Mediapart

Pouvoir d'achat — Reportage
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Politique
Élisabeth Borne, une négociatrice compétente et raide au service du président
Ces deux dernières années, celle qui vient de devenir première ministre était affectée au ministère du travail. Tous les responsables syndicaux reconnaissent sa capacité de travail et sa propension à les recevoir, mais ont aussi constaté l’infime marge de manœuvre qu’elle leur accordait.
par Dan Israel
Écologie
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard
Gouvernement
Pour Matignon, le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne