Espionnage chez Ikea: le parquet veut un procès contre l’enseigne et ses ex-patrons

Dans l’affaire d’espionnage chez Ikea, le parquet de Versailles réclame le renvoi en correctionnelle d’une quinzaine de personnes et surtout de l’enseigne elle-même, révèle Le Monde mercredi 14 mars.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après six ans d'investigations sur l'espionnage par Ikea de ses salariés, le parquet de Versailles réclame le renvoi devant le tribunal correctionnel d'une quinzaine de personnes, dont deux anciens patrons de l'enseigne dans l'Hexagone, ainsi que de l'entreprise Ikea France elle-même, d'après son réquisitoire définitif révélé par Le Monde mercredi 13 mars.