Les syndicats dénoncent l’autoritarisme d’Emmanuel Macron

En plein conflit SNCF, les dirigeants des principaux syndicats dénoncent un président « Roi Soleil », qui n'écoute plus personne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tous consultés sur l'élaboration du programme du candidat d'En Marche!, les syndicats déchantent au vu de l'exercice du pouvoir incarné par Emmanuel Macron. Les corps intermédiaires sont vus « comme des empêcheurs de tourner en rond », selon la CFDT, ce qui nourrit les envies de « radicalité », celle-ci étant notamment incarnée par Solidaires ou la CGT.