Affaire Tapie: les magistrats disent leur indignation à la garde des Sceaux

Par

Dans un courrier que Mediapart révèle, la présidente de l’Union syndicale des magistrats, Céline Parisot, reproche à la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, d’avoir violé la loi en s’immisçant dans la procédure Tapie. Elle estime également que les liens familiaux que le procureur de Paris Rémy Heitz a « avec l’un des prévenus du dossier Tapie donne une image désastreuse quant à son impartialité objective ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Se dirigeait-on à petits pas, sans que nul ne s’en doute, vers une victoire judiciaire sur toute la ligne de Bernard Tapie contre l’État, qui avait secrètement décidé de jouer contre ses propres intérêts ? Avec le recul, on ne peut exclure cette hypothèse stupéfiante.