Les voyants financiers de l’ENA dans le rouge

Par

Selon la comptabilité et le bilan social 2017 de l’établissement, le déficit de l’École nationale d’administration (ENA) a atteint 2,8 millions d’euros en 2017, sur un budget de 40,8 millions d’euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le déficit de l’École nationale d’administration (ENA) se creuse. Selon la comptabilité et le bilan social 2017 de l’établissement, consultés par Le Parisien, il a atteint 2,8 millions d’euros en 2017, sur un budget de 40,8 millions d’euros. En cause : une masse salariale qui pèse trop lourd et de nouvelles missions imposées par l’État qui coûtent cher, alors que la subvention publique, elle, n’évolue pas.