Travail détaché: l’inspection du travail s’indigne d’une «consigne» de l’exécutif

Par et

Une consigne venue du directeur de cabinet de la ministre du travail impose aux inspecteurs du travail d’interrompre leurs contrôles habituels pour se concentrer sur les procédures liées au travail détaché, selon nos informations. La commande a été passée début novembre parce que le président de la République veut davantage de contrôles à afficher auprès de ses partenaires européens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était peut-être la consigne de trop. Depuis une semaine, une bonne partie des quelque 2 000 inspecteurs du travail sont en révolte contre une injonction gouvernementale, leur demandant que les contrôles autour des travailleurs détachés deviennent leur seule et unique priorité jusqu’à la fin de l’année.