Violences post-match : à Fréjus, RN et LR inventent la punition collective

Le président LR de l’agglomération et le maire RN de Fréjus ont suspendu les subventions à plusieurs associations du quartier de la Gabelle, après des heurts liés à la victoire du Maroc contre l’Espagne lors de la Coupe du monde. Une sanction qui va aggraver la relégation de tout un quartier.  

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans le quartier de la Gabelle à Fréjus (Var), la demi-finale opposant la France au Maroc risque d’avoir un goût amer. La qualification du Maroc face à l'Espagne en huitième de finale a déjà « coûté » 69 000 euros aux habitants. Le 6 décembre, la joie avait explosé dans le quartier à la suite de la victoire des Lions de l’Atlas, puis des affrontements ont éclaté entre une trentaine de jeunes et les forces de l’ordre. La situation a été rapidement maîtrisée, au bout de trente minutes rapporte Var Matin. Personne n’a été blessé ni même arrêté.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal