Cahuzac : les étranges rapports du professeur Terneyre

Le ministre du budget Jérôme Cahuzac a tenté d'innocenter son prédécesseur, Éric Woerth, dans l’affaire de Compiègne, grâce à un système qu'il avait déjà utilisé dans sa commune de Villeneuve-sur-Lot, au bénéfice d'un de ses proches visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêts ». Mais la justice en a décidé autrement…

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C'est l'histoire d'un système. Le ministre du budget Jérôme Cahuzac (PS), qui a commandé, sitôt arrivé à Bercy, un rapport controversé au professeur de droit public Philippe Terneyre pour innocenter son prédécesseur Éric Woerth (UMP) dans l’affaire de l’hippodrome de Compiègne, avait déjà utilisé le même procédé par le passé, a découvert Mediapart.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal