Deuxième débat de la primaire PS: un front anti-Valls s'esquisse

Par et

Plus animé que le premier, le deuxième débat télévisé entre les sept candidats a donné lieu à plusieurs affrontements entre, d’un côté, Benoît Hamon, Vincent Peillon et Arnaud Montebourg, et, de l’autre, l'ancien premier ministre. Avant de retomber dans une routine parfois trop consensuelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mieux, mais pas délirant. Après un premier débat laborieux mercredi, les sept candidats à la primaire du PS étaient de nouveau réunis dimanche pour débattre, à une semaine du premier tour. Au menu : la politique étrangère, les migrants, la laïcité, l’école et l’écologie. Le débat a donné lieu à plusieurs affrontements sur le fond, et illustré un possible front anti-Valls, composé de ses trois autres camarades du PS, Benoît Hamon, Vincent Peillon et Arnaud Montebourg.