Mathieu Gallet condamné pour "favoritisme"

Par
L'ancien président de l'Institut national de l'audiovisuel (INA)Mathieu Gallet, a été condamné à un an de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende pour favoritisme, a-t-on appris lundi auprès de ses avocats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'ancien président de l'Institut national de l'audiovisuel (INA)Mathieu Gallet, a été condamné à un an de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende pour favoritisme, a-t-on appris lundi auprès de ses avocats.