Le parti de Villepin condamné à verser des indemnités à une ancienne collaboratrice

Par

Chantal Bockel, ancienne attachée de presse de Dominique de Villepin, a obtenu gain de cause devant la juridiction de proximité du Xe arrondissement de Paris dans le litige qui l'opposait à République solidaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire est tout à fait bénigne mais fait un peu désordre dans une campagne. Chantal Bockel, ancienne attachée de presse de Dominique de Villepin, a obtenu gain de cause devant la juridiction de proximité du Xe arrondissement de Paris dans le litige qui l'opposait à République solidaire.