Le patron de l'Igas interroge Aquilino Morelle

L'Igas semble enfin se décider à demander des comptes à Aquilino Morelle. Prudemment. Aucune enquête administrative n'est officiellement enclenchée, mais le patron a fait savoir aux deux syndicats du corps qu'il avait demandé des explications à l'ancien conseiller politique de François Hollande sur ses possibles « manquements » à ses devoirs de fonctionnaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Igas se réveille. Il y a quelques jours, comme Mediapart s’en était fait l’écho, deux syndicats de l’Inspection générale des affaires sociales s’étaient émus que, trois semaines après la parution de notre article sur les manquements d’Aquilino Morelle vis-à-vis de son corps, et sa démission de son poste de conseiller politique du président à l’Élysée, aucune enquête administrative n’ait été enclenchée.