Dividendes du CAC 40: l’épine dans le pied du gouvernement

Par

Le rapport sur les dividendes des entreprises du CAC 40 a déchaîné un tir de barrage des défenseurs de la politique du gouvernement et d’Édouard Philippe lui-même. Mais il sape, en réalité, les fondements de la justification économique des mesures fiscales en faveur des plus riches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La publication de l’étude réalisée par Oxfam et Basic sur la distribution de dividendes au sein de l’indice vedette français a, en montrant la générosité immense des entreprises du CAC 40 envers leurs actionnaires, sapé les fondements de la justification des mesures de défiscalisation du capital prises par le gouvernement depuis le 1er janvier.