Voile durant un examen: le Cneser donne raison à une étudiante

Par

Le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche a annulé une sanction visant une jeune étudiante en droit, musulmane, qui avait refusé de dégager ses oreilles durant toute la durée d’une épreuve en juin 2016. L’université de Bourgogne avait émis des consignes visant les étudiantes voilées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) a annulé le 15 avril 2019 la sanction prononcée par l’université de Bourgogne qui visait une jeune étudiante en droit, de confession musulmane, qui avait refusé de dégager ses oreilles durant toute la durée d’une épreuve en juin 2016.