Université: le confinement ravive la dispute idéologique sur les notes et le mérite

Par

Faut-il annuler les notes inférieures à 10 infligées aux étudiants durant le confinement ? Saisie, la justice a tranché des mois de polémiques internes à l'université Paris I. Derrière cette bataille juridique, un débat quasi philosophique sur la valeur du diplôme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, les partiels vont pouvoir commencer. Après le confinement et plus de deux mois de débats entre les étudiants et une partie des enseignants sur les notes à prendre en compte ou non, après l’intervention du recteur et de la ministre de l’enseignement supérieur, le tribunal administratif a tranché. L’annulation des moyennes inférieures à 10 initialement votée par la commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) est invalidée. Retour sur une querelle juridique de cinq semaines qui illustre, jusqu’à la caricature, les débats philosophiques traversant l’université française sur la question du mérite et de la valeur du diplôme.