L'encombrant médium d'Isabelle Balkany la conduit en garde à vue

Par et

Isabelle Balkany, première adjointe de Levallois-Perret, a été placée en garde à vue mercredi et entendue par les policiers dans le cadre d'une information judiciaire pour « détournement de fonds publics ». Les enquêteurs soupçonnent que son magnétiseur personnel, Jean Testanière, ait bénéficié d'un emploi fictif de la ville.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Drôle de scène. Mercredi 15 octobre, Isabelle Balkany a été interrogée par des policiers, pendant plusieurs heures, sur ses relations avec le magnétiseur du Tout-Paris, Jean Testanière dit « Le Mage », son médium personnel. Celui-ci est soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif de fonctionnaire municipal à Levallois-Perret entre 2006 et 2010, la ville dont l'épouse de Patrick Balkany est la première-adjointe. Placée en garde à vue, l'élue UMP n'a pas été déférée devant le juge, ni mise en examen à ce stade. Une information judiciaire avait été ouverte en 2012 sur de possibles faits de « détournement de fonds publics, complicité et recel ».