Sondages de l'Elysée : le juge va enquêter sur la disparition d'archives de Sarkozy

Par

Le juge d'instruction Serge Tournaire est déjà saisi pour des soupçons de « favoritisme » et « détournements de fonds publics ». Selon nos informations, le parquet national financier vient d'élargir le champ de ses investigations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a tellement englouti de sondages qu'il n'en reste plus trace. Toutes les études achetées par la présidence de la République entre janvier 2010 et mai 2012 ont littéralement disparu. D'après nos informations, le juge chargé de « l'affaire des sondages de l'Élysée », qui instruisait déjà sur de possibles faits de « détournements de fonds publics » et de « favoritisme » dans les marchés passés entre la présidence Sarkozy et ses instituts favoris, est désormais saisi de soupçons de « détournement et destruction de biens publics », en l'occurrence de cartons entiers de sondages dotés du statut d'archives publiques.