Primes en liquide: Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme

Par

La Cour de cassation a tranché. L’ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy a été définitivement condamné, mercredi 16 janvier, à deux ans de prison dont un ferme dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi de Claude Guéant. L'ancien secrétaire général de l'Élysée et ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy est donc définitivement condamné à deux ans de prison dont un avec sursis, une peine aménageable assortie d'une amende de 75 000 euros et de cinq ans d'interdiction d'exercer une fonction publique.