Témoignage d’Adèle Haenel: le réalisateur Christophe Ruggia mis en examen pour «agressions sexuelles»

Par

Le réalisateur Christophe Ruggia, mis en cause par l’actrice Adèle Haenel dans une enquête de Mediapart en novembre, a été mis en examen jeudi 16 janvier pour « agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime », dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le parquet de Paris. Il est placé sous contrôle judiciaire, avec une obligation de soins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le réalisateur Christophe Ruggia, mis en cause par Adèle Haenel, a été mis en examen pour « agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime », jeudi 16 janvier, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le parquet de Paris. Il est placé sous contrôle judiciaire, qui prévoit l'interdiction de contact avec la victime, l'obligation de soins et l'obligation de prévenir le juge des déplacements hors du territoire.