Sarkozy sur Woerth : «J’ai pas envie de parler de ça»

Par

En déplacement à Annecy, le candidat UMP apprécie visiblement peu d'être interrogé sur la mise en examen de son trésorier pour la campagne de 2007: «Ecoutez on est en démocratie, et on a bien le droit de ne pas répondre aux questions».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mediapart avait une question à poser au président-candidat lors de son premier déplacement de campagne, à Annecy : elle concernait la double mise en examen d’Eric Woerth, ancien ministre du Budget et trésorier de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, pour trafic d'influence passif et recel de 150 000 euros présumés occultes destinés à la campagne de 2007.