La dérive antisémite de la Ligue du LOL

Par et

Plusieurs membres de la Ligue du LOL se sont livrés à des publications ou à des opérations de dénigrement en ligne à caractère raciste et antisémite. Deux d’entre eux, Gautier Gevrey et Julien Verkest, travaillent à la mairie de Paris. Ils ont été suspendus le 18 février, après la publication de cet article.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En matière de harcèlement, la bassesse de la Ligue du LOL n’avait guère de limite. Ce petit groupe de jeunes mâles parisiens, qui se voyait comme l’élite du Web et maniait l’humour comme une arme de destruction, employait l’insulte, les photomontages, les canulars téléphoniques et l’usurpation d’identité. Il s’en prenait surtout aux femmes (lire notre enquête ici), mais aussi aux hommes qui lui déplaisait, et pouvait verser dans l’homophobie.