Une plainte d’Anticor vise Patrick Ollier, président du Grand Paris et maire de Rueil-Malmaison

Par Etienne Merle (Mediacités)

L’association anticorruption a déposé plainte, le 23 mars, pour « prise illégale d’intérêts », « détournement de fonds publics », « faux et usage de faux » à la suite d’opérations immobilières touchant des proches du maire et ancien ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’association Anticor a déposé plainte, le 23 mars 2021, pour « prise illégale d’intérêts », « détournement de fonds publics », « faux et usage de faux » à la suite de différentes opérations immobilières à Rueil-Malmaison, selon des informations obtenues par Mediacités. Patrick Ollier, maire de cette commune des Hauts-de-Seine depuis 2004, ancien ministre du gouvernement Fillon (2010-2012) et actuel président du Grand Paris, est indirectement visé dans cette plainte, ainsi que plusieurs de ses proches.