Les 35h revisitées par PSA grâce aux ordonnances Macron

Par
PSA a proposé cette semaine aux salariés du site de Vesoul (Haute-Saône) de travailler plus de 35 heures moyennant une augmentation de salaire moindre que ce que prévoit la loi grâce à une nouvelle disposition des ordonnances Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - PSA a proposé cette semaine aux salariés du site de Vesoul (Haute-Saône) de travailler plus de 35 heures moyennant une augmentation de salaire moindre que ce que prévoit la loi grâce à une nouvelle disposition des ordonnances Macron.