Sarkozy appelle les députés à la «responsabilité»

Par et
A six jours du Congrès sur la réforme des institutions, le chef de l'Etat a reçu, mardi midi, les députés UMP pour une nouvelle réunion à l'Elysée. Nicolas Sarkozy s'est efforcé de mobiliser les troupes de la majorité pour un vote dont l'issue est encore incertaine, appelant les députés à la «responsabilité». Interpellé sur les droits de l'homme et la visite du président syrien à Paris, il a justifié sa position dans une longue leçon de realpolitik. Lire aussi les 30 nouveautés de la "Constitution Sarkozy" rassemblées en trois tableaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils sont venus moins nombreux, mais sont resortis - globalement - plus satisfaits. Mardi 15 juillet à midi, quelque 200 députés UMP ont répondu à l'invitation de Nicolas Sarkozy pour un buffet à l’Elysée. Une rencontre initialement programmée le 18 juin mais reportée au mois de juillet. Le choix de la date n’était pas anodin : dans six jours, les parlementaires se réuniront en Congrès pour l'adoption –encore très incertaine- de la réforme des institutions.