Vincent Bolloré porte la dernière estocade à Arnaud Lagardère

Par

Trois mois après avoir renoncé à sa commandite, Arnaud Lagardère a perdu le contrôle de son groupe : Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré, a annoncé le lancement d’une OPA sur Lagardère, avec le soutien des principaux actionnaires. Jamais une telle concentration horizontale et verticale n’a été réalisée dans le monde des médias et de la communication. Un signe supplémentaire de notre effondrement démocratique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était censé être un pacte de marbre, comme Arnaud Lagardère l’annonçait, triomphant, à ses équipes. Il serait PDG à la tête du groupe au moins pendant cinq ans ! Une éternité dans le monde des affaires. Il n’a pas duré six mois.