Sur TF1, Macron réclame de la patience

Par

Ce qu’on retiendra de l’entretien d’Emmanuel Macron, dimanche soir sur TF1, c’est qu’il a dialogué avec à des contradicteurs qui ne l’ont guère contredit. Pour le reste, le président a justifié son bilan et promis des résultats avant la fin 2019.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au bout d'une heure, Emmanuel Macron a livré le sens de son intervention dans une espèce d’anaphore : « Vous disiez : “il ne sera pas élu sans parti”, c’est fait ; vous disiez “il ne sera pas entendu à l’international”, c’est fait, nous sommes écoutés ; vous disiez : “il n’aura pas de majorité”, nous avons une large majorité, paritaire, rajeunie ; vous disiez “les premières réformes, il n’y arrivera jamais, les gens seront dans la rue” : c’est fait. »