Christian Estrosi renonce à son tour à la primaire à droite

Par

Christian Estrosi, qui devrait accéder vendredi à la présidence de la région Paca (Provence-Alpes-Côte d'Azur), a annoncé dans un entretien publié mercredi qu'il renonçait à être candidat à la primaire à droite en vue de la présidentielle de 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Christian Estrosi, qui devrait accéder vendredi à la présidence de la région Paca (Provence-Alpes-Côte d'Azur), a annoncé dans un entretien publié mercredi qu'il renonçait à être candidat à la primaire à droite en vue de la présidentielle de 2017. Il s'agit du deuxième désistement cette semaine chez Les Républicains (LR) après celui de Xavier Bertrand, élu dimanche dernier en Nord-Pas-de-Calais-Picardie dans les mêmes circonstances que Christian Estrosi, en duel face au Front national (FN) et en partie grâce à des voix de gauche.