De Castries, un soutien à double tranchant pour Fillon

Par
Henri de Castries, ancien PDG d'Axa, s'est officiellement rangé mardi derrière François Fillon, un relais stratégique, voire un futur ministre dont l'appui brouille toutefois les engagements "sociaux" du candidat de la droite à la présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Henri de Castries, ancien PDG d'Axa, s'est officiellement rangé mardi derrière François Fillon, un relais stratégique, voire un futur ministre dont l'appui brouille toutefois les engagements "sociaux" du candidat de la droite à la présidentielle.