Dans le Nord, la justice enquête sur un tir de LBD contre un promeneur

Par

Le 21 novembre, Mohammed N. a été blessé par un projectile de LBD, à Tourcoing. Il affirme que les policiers l’ont délibérément visé, puis menacé alors qu’il voulait se rendre à l’hôpital. Deux enquêtes ont été ouvertes : l’une judiciaire, l’autre administrative.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis que les salles de sport sont fermées, Mohammed N. s’astreint à faire 10 000 pas par jour, « pour l’amaigrissement ». Cet Algérien de 43 ans, employé dans le bâtiment, vit dans un quartier prioritaire de Tourcoing (Nord) avec son épouse et leurs quatre enfants de deux, neuf, quatorze et seize ans. Une petite maison, dans une rue « tranquille ».