Perquisitions à la mairie de Garges-lès-Gonesse

Par

Ces perquisitions se sont déroulées jeudi et vendredi dans le cadre d’une information judiciaire, sur des soupçons de marchés publics illégaux passés par la commune du Val-d’Oise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des perquisitions se sont déroulées jeudi 15 février dans l’après-midi et le vendredi matin suivant, dans les locaux de la mairie de Garges-lès-Gonesse, dans le Val-d’Oise, la quatrième ville la plus pauvre de France.