Des journalistes maltraités par la police lors de la manifestation des «gilets jaunes» à Paris

Par

Au moins deux journalistes ont été agressés ou insultés par les forces de l’ordre lors de la manifestation du 16 février à Paris.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

« Fils de pute ! […] Journaliste de mes couilles. » Le Figaro rapporte, vidéo à l’appui, qu’un journaliste du site Là-bas si j’y suis a été insulté et empêché de filmer par des gendarmes mobiles aux abords de l’esplanade des Invalides, où devait se disperser la manifestation des « gilets jaunes » le 16 février.

En outre, un journaliste reporter d’images de BFMTV indique avoir reçu « plusieurs coups de matraque de la part d’un policier » alors qu’il couvrait la même manifestation et avait déclaré sa qualité de journaliste aux forces de l’ordre, a rapporté un de ses collègues de la chaîne d’info, témoin de la scène. 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale