Des journalistes maltraités par la police lors de la manifestation des «gilets jaunes» à Paris

Par

Au moins deux journalistes ont été agressés ou insultés par les forces de l’ordre lors de la manifestation du 16 février à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Fils de pute ! […] Journaliste de mes couilles. » Le Figaro rapporte, vidéo à l’appui, qu’un journaliste du site Là-bas si j’y suis a été insulté et empêché de filmer par des gendarmes mobiles aux abords de l’esplanade des Invalides, où devait se disperser la manifestation des « gilets jaunes » le 16 février.