Redoine Faïd: chronique d’une évasion annoncée

Par Brendan Kemmet

L’évasion de Redoine Faïd était pressentie et presque inéluctable : c’est ce que montrent de nouveaux documents internes à l’administration pénitentiaire recueillis par Mediapart. Les très nombreuses alertes n’ont pas été prises en compte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La tentative d’évasion était certaine. Redoine Faïd, l’homme qui s’était échappé de la prison de Lille-Sequedin à coups d’explosifs en 2014, avait toutes les raisons, cette fois, d’être surveillé de près. Tout dans son comportement à la prison de Réau (Seine-et-Marne) s’est apparenté à la chronique d’une évasion annoncée. À d’innombrables reprises, les responsables du centre pénitentiaire ont mis en garde leur hiérarchie, comme le montrent les documents obtenus par Mediapart. Ils n’ont jamais été entendus.