Dans les Ehpad, le Covid-19 s’ajoute à la crise

Par

En première ligne auprès des personnes les plus fragiles face au Covid-19, les salariés des Ehpad font front, parfois avec les moyens du bord, dans un secteur chroniquement sous-doté. La quarantaine devient difficile à vivre pour les résidents.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une crise sanitaire qui vient, comme pour l’hôpital, percuter une crise structurelle. Les maux des Ehpad, dénoncés de longue date par un arc allant des soignants aux directeurs, en passant par les résidents et leurs familles, ne se sont pas volatilisés avec l’arrivée du Covid-19 : salariés en souffrance et en sous-effectif, soins quotidiens parfois défaillants et économies de bouts de chandelle (voir notre dernier article), même dans des établissements pilotés par des groupes en pleine santé financière.