Le député François Pupponi rattrapé par les affaires

Par et

Récemment perquisitionné, le député et maire PS de Sarcelles est visé par plusieurs enquêtes qui ont fait apparaître ses liens avec le grand banditisme corse. Mis en cause pour ses « frais de bouche » aux dépens d’une société d’économie mixte de chauffage urbain, il est également témoin assisté dans le tentaculaire dossier du cercle de jeux Wagram.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Moi ma vie est limpide depuis que je suis né, a assuré le député et maire PS de Sarcelles François Pupponi aux juges, en 2012. Je suis un ancien fonctionnaire des impôts ; puis j’ai été maire et député et je m’occupe de la sécurité publique en banlieue, et là vous me parlez d’un monde de voyous qui n’est pas le mien. »