Le magazine «Marianne» comme un bateau ivre

Par

Des journalistes de Marianne ont pressé secrètement Arnaud Montebourg de les aider à trouver des financements pour sauver leur journal. L’ex-ministre de l’économie n’y est pas parvenu. Preuve des difficultés auxquelles fait face le magazine, même si la période de sauvegarde est prolongée de six mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une étrange rumeur qui a circulé ces dernières semaines au sujet du magazine Marianne. Une rumeur un peu folle, comme une ultime bouffée d’espoir pour une rédaction désemparée qui voit son journal s’enfoncer chaque jour un peu plus dans une crise risquant de lui être fatale. Le bruit a ainsi couru qu’un tandem baroque, composé de l’ancien ministre socialiste de l’économie Arnaud Montebourg et de la journaliste Natacha Polony, pourrait s’intéresser à l'hebdomadaire et faire une offre de reprise.