A la Fête de l’Humanité, la belle unité des gauches vire au fiasco

Par

Le PCF avait invité les formations de gauche à se rencontrer pour livrer une image d’unité, photo à l’appui. Mais Pierre Laurent, son secrétaire général, s’en est pris directement à Jean-Luc Mélenchon et l’illusion de rapprochement s’est vite envolée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La deuxième journée de la Fête de L’Humanité débute sous les meilleurs auspices, ce samedi 16 septembre. Le soleil est revenu sur le parc de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, après les fortes averses de la veille qui font partie du folklore de ce rassemblement politique et festif. Plus tard dans la matinée, les organisateurs annoncent une affluence attendue proche des 500 000 personnes sur les trois jours. Une grande satisfaction pour Pierre Laurent, le secrétaire général du Parti communiste français (PCF), qui y perçoit le signe du dynamisme de son parti face à la politique engagée par le gouvernement d’Édouard Philippe.