Sécurité: le PS défie la droite et l'Elysée

Par

Le PS a présenté, mercredi 17 novembre, son «pacte national de protection et de sécurité publique» dans la perspective de l'élection présidentielle de 2012: une politique de sécurité pour une gauche décomplexée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Longtemps les socialistes ont douté de leur politique de sécurité. En présentant mercredi 17 novembre son «pacte national», le PS a fait preuve d'une approche équilibrée et (presque) décomplexée. Le temps semble venu de la crédibilité, pour des socialistes qui ont engrangé des années d'expériences gouvernementales et locales à la tête des municipalités. Tout se passe comme si les échecs de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy, qui a beaucoup promis et peu réussi, venaient créditer leur projet alternatif.