Belloubet admet des failles de la justice face aux féminicides

Par
La ministre de la Justice Nicole Belloubet fait son mea culpa dans les colonnes du Journal du Dimanche en déplorant des dysfonctionnements dans le traitement pénal des violences domestiques contre les femmes et des féminicides.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La ministre de la Justice Nicole Belloubet fait son mea culpa dans les colonnes du Journal du Dimanche en déplorant des dysfonctionnements dans le traitement pénal des violences domestiques contre les femmes et des féminicides.