Sur le reconfinement, Macron se fait une raison

Les hôpitaux sont confrontés à une troisième vague de Covid qui, dans plusieurs régions, a déjà dépassé la deuxième. Le conseil scientifique réclamait, depuis fin janvier, un reconfinement préventif. Emmanuel Macron a longtemps résisté. Il s’y résout au pied du mur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une première : Emmanuel Macron n’a pas pris la parole, jeudi 18 mars, pour annoncer des mesures de reconfinement aux Français. Ces mesures, il les a pourtant décidées, comme à l’accoutumée, seul. La veille, dans le huis clos du conseil de défense, le président de la République n’avait d’ailleurs rien laissé entendre de ses intentions. Tant et si bien que, quelques heures encore avant la conférence de presse de Jean Castex et d’Olivier Véran, le ministère de la santé était incapable de dire de quoi il en retournerait. À peine savait-on que « toutes les options sont sur la table ».