La «justice laxiste», éternel objet de fantasme 

Malgré les gestes répétés du gouvernement, les syndicats de police réclament encore plus de sévérité contre les « agresseurs de policiers ». Sans considération pour la réalité des condamnations prononcées par les tribunaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les syndicats de police appellent mercredi à un rassemblement devant l’Assemblée nationale, auquel des responsables politiques de tous bords - et même le ministre de l’intérieur - comptent se joindre. Il vise à exprimer un « soutien citoyen » aux forces de l’ordre, mais aussi à porter publiquement des revendications.