Sanofi au bassin de Lacq: une deuxième plainte est déposée

Par

Après deux rapports de l’Anses et de l’Ineris, l’avocat des riverains du bassin de Lacq a déposé une seconde plainte concernant des rejets de valproate de sodium, une substance affectant la reproduction et le développement. Elle vise le groupe Sanofi et les autorités administratives chargées du contrôle du site.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques jours après que le parquet de Pau s’est dessaisi de l’affaire des rejets massifs de l’usine Sanofi de Lacq au profit du pôle santé du parquet de Paris, une deuxième plainte a été déposée par l’avocat de l’Association des riverains des sites industriels du bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques).