L'auteur des tirs à «Libération» reste introuvable

Par

Un homme armé d'un fusil de chasse a tiré lundi matin plusieurs coups de feu dans les locaux du quotidien Libération, blessant grièvement un photographe. Il a ensuite pris la fuite. Peu de temps après, des tirs ont eu lieu à la Défense. Puis un automobiliste a été pris en otage jusqu'aux Champs-Élysées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un homme qui est entré dans le hall du quotidien Libération, lundi 18 novembre en milieu de matinée, armé d'un fusil de chasse, et a blessé un photographe avant de réussir à prendre la fuite, était toujours introuvable ce mardi matin à 6 h 30, malgré l'important dispositif policier déployé dans la capitale.