Ouverture d'une enquête préliminaire sur d'éventuels délits d'initié à BNP Paribas

Par

Selon le Canard enchaîné, les dirigeants de la banque, Baudoin Prot et Michel Pébereau, sont concernés par cette enquête. En septembre, Mediapart s’interrogeait sur les ventes réalisées par ces dirigeants, alors que BNP Paribas faisait l’objet d’une enquête aux États-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une enquête préliminaire a été ouverte à Paris sur d'éventuels délits d'initié susceptibles d'avoir été commis par des dirigeants de la BNP Paribas, selon le Canard enchaîné. Baudouin Prot, président de la banque en partance, son prédécesseur Michel Pébereau et le directeur général délégué Philippe Bordenave seraient concernés par cette enquête pour avoir vendu des actions courant 2013 et début 2014, alors que la banque, accusée d’avoir violé l’embargo décrété sur Cuba, le Soudan et l’Iran, faisait l’objet d’une enquête aux États-Unis. BNP Paribas été condamnée à payer une amende de 6,8 milliards d’euros en juillet dans le cadre de cette affaire.