Municipales: les «listes citoyennes» cherchent leur voie

Par , , Mediacités, Le D'Oc, Le Poulpe et Marsactu

Si les « listes citoyennes » en sont encore au stade du balbutiement pour les élections de mars 2020, la dynamique semble revivifiée par l’exigence démocratique, portée notamment par les « gilets jaunes ». Mais certaines de ces initiatives participatives se heurtent déjà aux calculs des partis traditionnels.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le phénomène ne date pas d’hier, mais il s’accroît. Le mouvement des « gilets jaunes » et la crise de la démocratie représentative qui l’a accompagné ont favorisé l’émergence d’une offre politique nouvelle, qui entend jouer un rôle clef lors des municipales de 2020, en dehors des partis traditionnels. On les appelle communément les « listes citoyennes », mais cette expression recoupe en vérité des réalités très différentes, selon les initiatives, les personnes et les territoires.