En difficulté avant le premier tour, Manuel Valls refait «du Valls» à Limoges

Par

Dans le chef-lieu de la Haute-Vienne, pour sa dernière réunion publique en région avant le premier tour de la primaire du PS, Manuel Valls a torpillé dans un discours musclé la gauche qui cède à la « facilité de tribune » et à la « démagogie ». Des propos frontaux qui visent évidemment ses rivaux de la primaire socialiste, à commencer par Benoît Hamon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Limoges (Haute-Vienne), envoyé spécial.-  Pour une fois, la salle était trop exiguë. À Limoges (Haute-Vienne), environ 500 personnes sont venues applaudir Manuel Valls, mercredi 18 janvier, pour son dernier meeting en région avant le premier tour, dimanche, de la primaire du PS. « Quand les salles sont petites, il les remplit bien ! », persifle une dame qui soutient pourtant l'ancien premier ministre « pour défendre le bilan du quinquennat ».